Hussein Wobama

Un personnage complexe …

Dans Fin mal barrés! Maïté Siwene interprétait le rôle de Michelle Wobama, métisse kanakeuropéenne, qui ne savait pas se positionner politiquement à l’approche du premier référendum.
Dans Fin mal géré ! Stéphane Piochaud endosse le costume de Hussein Wobama, référence là encore à l’ancien couple présidentiel américain.

Cousin de Michelle Wobama, et surtout métis de Bourail.
Du côté de sa mère, il est kanak-javanais et surtout descendant de Kabyle ; et 100% kanak du côté de son père. Enfin, pour ce que l’on en sait. Car si Hussein entreprenait un test génétique, nul doute que l’on trouverait en lui des traces de sang japonais, anglais, français…


Evidemment, une partie de sa famille est loyaliste, l’autre indépendantiste.
Lui veut réussir à se positionner.
Son ex-femme lui a suffisamment reproché de ne pas savoir ce qu’il voulait dans la vie… Alors, il en fait une question de principe : il va se décider. Pour ou contre l’indépendance.

Ce référendum arrive à point nommé.
Il va lui donner le sentiment de prendre son destin en main. Car en ce moment, il a l’impression que sa vie est un château de cartes qui s’écroule. Il a largué son ex-femme après 10 ans de vie commune.
Il paraît que c’est la crise de la quarantaine.


Car, comme sa cousine Michelle Wobama, Hussein est né en 1980.
Il a donc 40 ans pour le 2ème référendum ouvrant la voie à l’indépendance de son archipel.


Et Hussein a vraiment du mal à savoir ce qu’il veut. Pour son pays.
Et pour lui aussi.
Tous ses amis lui disent qu’il est en crise.
La quarantaine.


En plein dedans.
Une crise existentielle.
Il ne sait pas où il va.

Visiblement, son pays non plus. 40 ans après le début des événements. Et ce n’est sans doute pas un hasard…
Que va-t-il voter ?

Et il a beau s’adresser aux ancêtres, ils ne lui sont d’aucune aide…
Décidément plus rien n’a de sens…

Une success story

Une pièce populaire